À propos

Megan Bonsard

Fondatrice d'Eunoïa

Megan redécouvre son corps à 19 ans grâce à la contraception naturelle à indices combinés. Elle est alors artiste interprète, et se produit sur les plus grandes scènes parisiennes. Pendant 6 ans, elle va se passionner pour la réappropriation des savoirs gynécologiques et la compréhension du langage de son organisme.

Elle se forme alors auprès d'enseignant.e.s s'inscrivant dans un écoféminisme réinvestissant le Self-help en France, l'autonomie et la conscience intime. Elle apprend à s'entourer, à dialoguer avec le corps médical qui l'accompagne, à choisir ses allié.e.s, et à prendre sa responsabilité dans ses propres processus de guérison.

Au fil de ses apprentissages, elle devient elle-même accompagnante, en proposant des méthodes complémentaires permettant de se reconnecter à une vision holistique et intégrale de l'être humain pour prendre soin de son écologie intérieure.

Aujourd'hui étudiante en école de médecine chinoise, accompagnatrice, et professeure de yoga à plein temps, elle mêle ses outils artistiques à la coexistence heureuse de ses pratiques, afin de réinventer à chaque rencontre les prismes avec lesquelles elle évolue et apprend auprès de celles et ceux qui cheminent à ses côtés."

Garden Sourire

Doula d'Eunoïa et Créatrice de la charte graphique de l'entreprise

Morgane est designer graphique et illustratrice. Avec Garden Sourire, elle crée des identités visuelles uniques inspirées de ton énergie et de ta vibration afin que ton entreprise soit alignée energétiquement avec ton audience et tes clients.

C'est un accompagnement holistique, un cheminement introspectif que Morgane soutient avec des conseils d'équilibre émotionnel et les élixirs personnalisés de Fleurs de Bach.

Elle travaille avec Megan au positionnement d'Eunoïa en déployant des codes graphiques alignés.

L'histoire d'Eunoïa

La graine d’Eunoïa a véritablement été semée il y a 5 ans, lorsque j’ai rencontré mon amie doula, yogi et artiste danseuse Maëlle Pencalet. C’est avec elle que je me suis initiée au bien-être menstruel et l’apprentissage de la contraception naturelle à indices combinés.

Je suis née d’une fécondation In Vitro, et d’une maman atteinte d’endométriose, une maladie hormono-dépendante dont j’ai moi-même été diagnostiquée à l’âge adulte.

Lorsque j’ai voulu avoir mes premiers rapports sexuels, on m’a emmené voir un gynécologue qui m’a prescris la pilule. Je n’avais alors que 14 ans, et n’étais menstruée que depuis deux ans. Les effets de ce traitement hormonal furent extrêmement néfastes pour moi, et ce lors de chacune des prises en différés que j’ai pu intégrer dans ma routine contraceptive jusqu’à mes 19 ans.

La dernière fut la pire, et me poussa à l’arrêter définitivement alors que j’étais en couple avec mon compagnon avec qui nous avions des rapports sexuels fréquents.
C’est à ce moment que j’ai découvert d’autres options qu’on ne m’avait jamais énoncées auparavant. Et notamment celle d’une observation de soi poussée, pour revenir à un cycle naturel, emprunt de ses propres rythmes et battements. 

Je m’y suis consacrée, et ai étudié le corps féminin dans ses nombreuses sphères, en accord avec la vision des grands principes de MTC : Matière, Non-Matière, Énergie, et ai voulu contribuer à une déconstruction qui me semblait nécessaire. C'est ainsi que je me suis lancé dans une exploration de mon héritage en tant que femme. 

Mes découvertes et centres d’intérêts m’ont amené dès un très jeune âge à devenir militante féministe.

J’ai créé et facilité des cercles pour délier la parole, et permettre aux participantes de s’exprimer dans un cadre bienveillant, où leur vulnérabilité en tant que force serait accueillie. 

J’ai peu à peu ajusté mon parcours professionnel en tant qu’artiste interprète (un métier que j'ai exercé pendant de nombreuses années) pour me consacrer plus pleinement à mon activité d'accompagnatrice en écologie de l'intime.
J’ai réalisé en tendant vers l'écoféminisme qu’il n’était à mon sens plus temps de focaliser mon attention sur ce qui n’allait pas, mais de contribuer à apporter de nouvelles solutions, et des moyens d'accompagner les femmes au quotidien. Ou peut-être plutôt de récupérer des savoirs ancestraux et essentiels perdus dans le dédale de l’appropriation patriarcale. 

J'ai eu la chance de rencontrer des mentor.e.s remettant perpétuellement en questions le monde dans lequel nous vivons, et les transmissions parfois dogmatiques que nous recevons. Ils m'ont permis de penser par moi-même et de retrouver cette autonomie qui me manquait tant. Ils m'ont aussi appris à m'entourer avec conscience, en privilégiant des collaborations intuitives et ancrées dans ma vie professionnelle mais aussi personnelle ainsi que dans mes propres quêtes d'harmonisation intime.

Je chemine ces dernières années vers une ouverture spirituelle inspirée des enseignements celtes et égyptiens, en hommage à mes propres racines.

La mission que j'ai fais mienne aujourd’hui est de contribuer à rendre les femmes responsables du pouvoir informatif autour de leurs corps, de les amener à s'entourer de thérapeutes et accompagnants compétents. 

Je souhaite les inviter à faire grandir en elles ce sentiment de confiance, et de légitimité concernant la place qu'elles occupent en ce monde, et ainsi tendre vers plus d’authenticité et de conscience sur leurs chemins de vies.
barscrosschevron-down